Ibrahim Wanglaouna Foullah donne sa version des faits

0
217

Le 1er vice-président de la Fédération tchadienne de football association (FTFA), Ibrahim Wanglaouna Foullah, a animé une conférence de presse le samedi 12 mai 2018 à l’hôtel Radisson Blu de N’Djaména. L’objet de cette rencontre avec les médias est d’informer l’opinion nationale et internationale sur  le conflit qui existe entre le président de cette fédération et son vice-président.

Le 1er vice-président de la Fédération tchadienne de football association (FTFA), Ibrahim Wanglaouna Foullah, explique qu’il est l’objet d’une campagne de dénigrement par certaines voix inaudibles du milieu footballistique.  « Ces individus, dont je tairai les noms, ont emprunté la voix de la presse pour m’immoler. Il est donc normal  que mes répliques usent du même canal », a-t-il lancé. Il a poursuivi en affirmant qu’il est accusé du détournement d’une somme d’environ 700 millions de F CFA.

Tout serait parti, selon lui, d’une saisie conservatoire des créances de la fédération par Gazelle FC qui était sacrée championne à l’issue du premier championnat national. Ibrahim Wanglaouna Foullah de poursuivre que : « Nous avons été défendus par notre avocat mais la décision était tombée en faveur de Gazelle FC et nous avons payé ». Il a souligné qu’ayant appris ce payement, AS Cotontchad SN, sacrée vice-championne, a opéré une saisie conservatoire sur les avoirs de la fédération à hauteur 450 millions de F CFA ; une contestation a été menée par notre avocat qui a obtenue une main levée. Ensuite, les deux parties sont venues à la table des négociations où un protocole de règlement à l’amiable a été signé entre la fédération et AS Cotontchad pour taire le litige », a-t-il-relaté.

Le conférencier a par ailleurs souligné que le président de la FTFA fait preuve de conflit d’intérêts pour deux raisons : « Etant le président de Renaissance FC et de la FTFA, il s’est rendu compte que ladite fédération a préfinancé les activités sportives de son club à plus de 60 millions de F CFA et le protocole de règlement à l’amiable conclu à 15 millions de F CFA dont 10 millions de F CFA ont été versés à la signature et 5 millions de F CFA par la suite », a-t-il détaillé. Ibrahim Wanglaouna Foullah a conclu en précisant que ces informations peuvent être vérifiées auprès de la Fédération internationale de football association (FIFA).

Caroline Doukoundjé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here