Formation au GEMIA

0
384

Quarante-neuf nouveaux sous-lieutenants ont reçu leurs épaulettes

La cérémonie marquant la fin de formation et la remise des épaulettes de sous-lieutenant aux élèves officiers de la 27ème promotion du Groupement des écoles militaires interarmées (GEMIA) a eu lieu le vendredi 2 novembre 2018 à la place de la nation. C’est le ministre d’Etat, ministre conseiller à la présidence de la République, Dr Nouradine Delwa Kassiré Coumakoye, représentant le chef de l’Etat, chef suprême des Armées qui a présidé l’évènement en présence du ministre en charge de la Défense nationale, du chef d’état-major général des Armées, des officiers supérieurs de l’Armée nationale et de plusieurs autres invités.

Après deux ans de formation, la 27ème promotion du GEMIA a été baptisée à sa sortie « Promotion Kérim Nassour » en hommage au général tombé sur le champ de bataille en 2000 à Tanoua dans le Tibesti. Durant leur formation, les élèves de cette promotion ont appris le commandement de la section, ce qui leur permettra d’assumer cette fonction dans les unités d’infanterie qu’ils auront à commander. « Elèves officiers de la 27ème promotion, comme la tradition l’exige, vous allez recevoir vos galons de sous-lieutenant et le brevet de chef de section. Vous les ferez valoir pendant des moments difficiles. Vous aurez à participer aux opérations de maintien de la paix pour des raisons humanitaires ou dans d’autres cas de notre sous-région pour conduire des hommes qui seront mis à votre disposition pour des missions compliquées », a relevé le commandant du GEMIA, le général Idriss Gade, s’adressant aux désormais sous-lieutenants. Il leur recommande de mettre en pratique ce qu’ils ont appris durant leur formation. « Soyez aptes à faire face à toutes les éventualités et de ne pas paniquer devant les situations difficiles car vous êtes déjà outillés de toutes les tactiques et stratégies pour vous en servir », leur conseille-t-il.

La défense du Tchad au cœur         

Selon le ministre délégué à la présidence de la République, chargé de la Défense nationale, des Anciens combattants et Victimes de guerre, Bichara Issa Djadallah, après deux ans de formation, ces élèves officiers ont acquis des connaissances théoriques et pratiques pour être aptes à commander des hommes sur le terrain. « Ces connaissances constituent le socle d’un apprentissage continu. Il faut savoir vous en servir, pour mener à bien les tâches qui vous seront assignées. Cela dépend de la défense du Tchad », précise le ministre en s’adressant aux élèves de la promotion Kérim Nassour. En effet, l’école des officiers est une composante du Groupement des écoles militaires interarmées. La 27ème promotion de cette école est composée de 49 officiers formés dont 44 nationaux, trois du Benin et deux du Niger dans le cadre de la coopération bilatérale entre ces pays amis.

« Ces officiers s’aligneront dans la colonne de leurs anciens expérimentés pour parfaire leurs connaissances afin de servir avec loyauté et abnégation notre chère patrie. Car, il faut le souligner, c’est par la formation de qualité que nous pouvons relever le défi sectoriel de sécurité de l’heure », explique le ministre Bichara Issa Djadallah. Pour précision, les élèves officiers d’active de la 27ème promotion ont commencé leur formation initiale d’officiers le 10 octobre 2016. Pendant les deux ans de formation, ils ont été soumis aux matières militaires, techniques, académiques et sportives. L’examen de fin de formation s’est déroulé du 16 au 28 août 2018 au GEMIA puis au Centre d’instruction de La Loumia. Toute la promotion a été déclarée apte à recevoir les épaulettes de sous-lieutenant.

Rondouba Brillant

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here