« Jazz made in Chad »

0
125

L’artiste Djim Radé lance ses activités

Le guitariste, auteur-compositeur et interprète du « Jazz made in Chad, » Djim Radé, a animé une conférence de presse relative au lancement officiel de ses activités sur le plan national et international, le lundi 29 octobre 2018 à l’Institut français du Tchad (IFT). C’est l’occasion pour l’artiste d’annoncer le concert qu’il donnera le vendredi 2 novembre 2018 audit lieu.

 

A la question de savoir quelle est la particularité de la musique « Jazz made in Chad » ? l’artiste, auteur-compositeur a souligné que ce choix est allié à sa personne et peut être bien pour son pays. De son avis, c’est le seul courant musical qui n’est pas classique et plein d’énergie vitale et communicative. Le jazz est la mère de toutes musiques actuelles que ce soit le rap, le gospel, etc. Parlant de la portée de sa musique « made in Chad », il informe que celle-ci prône la cohabitation pacifique, encourage les jeunes à ne pas croiser les bras et les invite au contraire à combattre l’oisiveté, d’avoir l’amour du prochain.

 

L’artiste veut aussi écrire des poésies dans les langues nationales, car elles ne sont pas mortes, mais plutôt vivantes, et pourraient véhiculer les messages de construction et de revendication identitaire. Le guitariste Djim Radé veut faire le mélange de la musique intuitive et énergétique avec l’harmonisation et la complexité du jazz. Ces compositions reflètent son parcours musical éclectique au Tchad, au Cameroun, en France en passant par différents styles avant de retrouver le sien. Il est à noter que Djim Rade a été à l’école musicale de Toulouse en France.

 

Ndomadji Ndodegue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here