Journée des Nations unies

0
111

« Les efforts du Tchad doivent être reconnus à leur juste valeur »

Le 24 octobre, la communauté internationale a célébré la Journée des Nations unies, jour marquant l’entrée en vigueur de sa Charte en 1945. A cette occasion, le coordonnateur résident du système des Nations unies au Tchad, Stephen Tull, a offert à l’intention des corps constitués, une réception, le mardi 30 octobre 2018 à l’hôtel Radisson Blu. Cérémonie rehaussée de la présence de la directrice adjointe du ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine, de la Coopération internationale et de la Diaspora, Sanda Eldjima, représentant le ministre de tutelle.

La célébration de la journée marquant l’anniversaire de la Charte fondatrice des Nations unies, texte qui incarne les expériences, les espoirs, les rêves et les aspirations des peuples des Nations unies, est l’occasion pour mettre en exergue le travail accompli par les uns et les autres dans la promotion de la paix, la sécurité, le développement et les droits humains dans le monde. En cette occasion, le coordonnateur résident des Nations unies au Tchad, Stephen Tull, a tenu à réaffirmer l’engagement de l’organisation qu’il représente d’accompagner le Tchad vers le Plan national de développement (PND) et la ‘’Vision 2030, le Tchad que nous voulons’’.

« Dans cette perspective, poursuit-il, l’équipe pays des Nations unies appuie le gouvernement afin d’aider les personnes les plus vulnérables ; de consolider la paix, la bonne gouvernance, et la sécurité et de créer les conditions d’un développement inclusif et durable ». Stephen Tull s’est réjoui du fait que le Tchad a, pour la réalisation de sa ‘’Vision 2030, le Tchad que nous voulons’’, intégré les programmes humanitaire et développement, une nouvelle façon de travailler. Il a, à cet effet, félicité le gouvernement du Tchad et ses partenaires pour la mise en œuvre du cadre de travail intégrant cette approche. Le Tchad, selon Stephen Tull, est d’ailleurs parmi les pays les plus avancés dans ce processus.

Une totale convergence de vue

Le monde dans son ensemble assiste avec stupéfaction aux horreurs et animosités qui encadrent la planète. Il s’agit notamment des conflits armés, des actes de terrorisme, de la situation des migrants, des jeunes traversant la Méditerranée à la recherche d’un bonheur incertain. « Face à tous ces maux,  souligne la directrice générale adjointe du ministère des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine, de la Coopération internationale et de la Diaspora, Sanda Eldjima, l’Organisation des Nations unies (ONU) est toujours à la recherche des solutions en dépit des crises financières qu’elle traverse. « Point n’est besoin de rappeler l’ensemble des efforts déployés par le Tchad pour le maintien de la paix et la lutte contre le terrorisme. Si l’engagement du gouvernement tchadien en la matière n’a pas un seul instant fait défaut, le Tchad souhaite que la communauté internationale apprécie à sa juste valeur ces différents efforts quand bien même le pays fait l’objet d’attention particulière comme celle liée à la visite du secrétaire général adjoint et administrateur du PNUD et du secrétaire général adjoint aux Affaires humanitaires et coordonnateur des secours d’urgences des Nations unies le 6 octobre dernier », a indiqué la directrice générale. Pour joindre l’utile à l’agréable, un toast a été levé par le coordonnateur résident du système des Nations unies au Tchad et la directrice générale adjointe du ministère des Affaires étrangères,  Sanda Eldjima.

Serge Nékoulko Nadjingar

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here