« L’alliance entre le parti PDSA et le MPS marche bien »

0
90

« Conservation des acquis du Parti démocratique et socialiste pour l’alternance (PDSA) », c’est le thème de la rentrée politique dudit parti. La cérémonie de la rentrée a eu lieu le 26 octobre 2018 à Mongo, chef-lieu de la province du Guéra en présence des militants ainsi que des autorités administratives dont le préfet du département de Mongo, Abdelaziz Abdoulaye Abou.

C’était aussi l’occasion pour certains militants des autres formations politiques de faire leur adhésion au PDSA. Un choix apprécié par le président du comité d’organisation, Mahamat Ahmat Abdraman, pour qui, le parti démocratique et socialiste pour l’alternance a testé sa popularité à l’élection présidentielle de 2016. Les résultats ont démontré que le PDSA est un grand parti, a-t-il ajouté, avant d’inviter les nouveaux militants à travailler avec conviction et abnégation pour affronter les prochaines consultations électorales.

« Je voudrais tout d’abord féliciter les nouveaux adhérents pour avoir choisi la bonne voie,  celle de militer dans le PDSA. Vous jouissez des mêmes droits et devoirs comme tous vos camarades », a rassuré le président national, Malloum Yoboïdé Djéraki. Selon lui, le choix porté sur la ville de Mongo pour la célébration de cette rentrée politique du PDSA n’est pas fortuit. « La province du Guéra constitue le fief de cette formation politique avec deux députés et sept conseillers municipaux élus respectivement pour l’Assemblée nationale et la commune de Mongo. Ce qui a permis au PDSA d’être la huitième force politique du pays parmi les 210 partis politiques légalisés », a-t-il indiqué tout en invitant militants à inscrire la lutte dans la durée tout en conservant jalousement les acquis du parti obtenus au prix de moult sacrifices.

Malloum Yoboïdé Djéraki a demandé aux militants  de resserrer leurs rangs afin de faire face aux manœuvres dilatoires des forces rétrogrades lors des prochaines élections. Selon lui, le PDSA est un parti de la majorité présidentielle. Et d’ajouter que l’alliance entre le MPS et le PDSA marche bien et son vœu le plus ardent est que l’électorat de la province du Guéra soit profitable à ces deux formations politiques.

Blaise Djimadoum Ngarngoune, envoyé spécial

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here