Élections législatives et communales : le MPS se dit prêt pour les affronter

0
211

Le secrétaire général du Mouvement Patriotique du Salut (MPS), Mahamat Zen Bada a animé une conférence de presse le 30 novembre 2018  à la veille de la commémoration de la 28ème journée nationale de la liberté et de la démocratie à l’hôtel Hilton de N’Djamena. Il avait à ces côtés, le  porte parole du MPS, Hassan Sylla Bakari.

Peu avant d’entrer dans le vif du sujet, la SG du MPS, Mahamat Zen Bada s’est exprimé en ces termes : « J’ai une pensée particulière à tous les martyrs de la liberté et de la démocratie et à tous nos compatriotes qui se sont sacrifiés ». Il constate en suite que la 4ème République instituée par le renouvellement de la constitution a déjà eu un impact majeur sur le mode et la qualité de vie des citoyens de ce pays. Car, dit-il, c’est sur des pierres angulaires du programme politique réformiste sur la base duquel, le président fondateur de cette formation politique, Idriss Déby Itno et candidat de la majorité a été réélu.

Le SG du MPS, Mahamat Zen Bada déplore que le Tchad a subi de plein fouet une crise économique et financière provoquée et aggravée par la chute du prix de baril du pétrole. Cela a impacté insiste-il, négativement sur le fonctionnement des différents secteurs publics ou privés de l’administration. Il reconnait que cette crise a eu en particulier des conséquences au plan social avec les différentes grèves à répétitions s’en est suivi la création des mouvements de contestations. Tout de même, Mahamat Zen Bada félicite le sens de responsabilité don fait montre la plateforme syndicale et le gouvernement qui a débouché à la signature du protocole d’accord en date du 26 octobre 2018.  « Tout est fin près pour que les travailleurs puissent entrer dans leurs droits à la fin de l’année 2018 comme stipule le protocole d’accord ». Ainsi, il encourage le gouvernement à maintenir sa main tendue et à contribuer à faire du dialogue le socle de sa gouvernance.Il les invite en outre à poursuivre et intensifier les efforts pour une véritable relance économique, avec comme matrice le plan national de développement (PND).

Le MPS est prêt pour les échéances électorales prochaines

Sur le plan politique, le secrétaire général du MPS se dit ravi de la mise en place du Cadre national du dialogue politique (CNDP) où siègent de façon équitablement les représentants de la majorité présidentielle et ceux de l’opposition. Selon lui, le CNDP prône aussi les vertus du dialogue républicain, car il permet aux acteurs politiques des deux bords d’examiner et de débattre en toute sérénité des questions d’intérêt national et de proposer des réponses idoines. Il ajoute que cette année, le Mouvement patriotique du salut a également connu des changements en son sein avec la mise en place d’un nouveau bureau politique national après moult consultation avec la base dudit parti. Mahamat Zen Bada informe aux journalistes que le processus pour l’organisation des élections législatives et locales est lancé avec un budget de 70 milliards de franc CFA et que le MPS est déjà prêt pour les prochaines échéances électorales.

Au sujet de la sécurité et surtout des bruits de botes dans la zone de Tibesti, Mahamat Zen Bada mentionne que le MPS est pour la paix et la sécurité, gages de tout développement. C’est pourquoi, ils n’entendent pas cautionner aucune aventure périlleuse et injustifiée dont l’objectif inavoué est de ramener le Tchad aux années sombre que le pays a connues.

BanbéMbayam Christian

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here