Insécurité : la secte Boko haram au cœur d’un mini sommet des chefs d’Etat à N’Djaména

0
149

N’Djaména a abrité le jeudi 29 novembre 2018, un mini sommet des chefs d’Etat sur la secte Boko Haram. Ce sommet est l’initiative du président Nigerian Mohamadou Buhari, suite à l’accentuation récente des attaques de Boko Haram au Nigeria, Niger et Cameroun.   

C’est à 10h04 minutes précises que le boeing BBJ estampillé République du Niger transportant le couple présidentiel nigérien a atterri à l’aéroport international Hassan Djamous de N’Djaména. Le président Mohamadou Issoufou et sa délégation ont été accueilli au bas de la passerelle par le président Idriss Déby Itno et la première dame Hinda Déby Itno entourés des membres du gouvernement. Ensuite, à 10 h15 minutes, c’est au tour de l’avion présidentiel Nigerian sur lequel est marqué « Nigeria air force » de fouler le sol Tchadien. Le président  Mohamadou Buhari accuelli par le chef de l’Etat Idriss Déby et conduit au pavillon présidentiel de l’aéroport où les attendait le président Mohamadou Issoufou. Enfin, atterri à 10H33 minutes l’avion sur lequel on peut lire « Cameroun air force »transportant le Premier ministre camerounais, Philemon Yang. Ce dernier a été accueilli sur le tarmac par le ministre conseiller à la présidence Kassiré Koumakoye avant de rejoindre les trois présidents au pavillon présidentiel de l’aéroport.

Après un bref échange dans ce pavillon, le cortège s’ébranle vers le palais présidentiel. Là, il y a eu un tête à tête entre les trois chefs d’Etat et le Premier ministre camerounais suivie d’une séance de travail élargie aux membres des délégations, séance sanctionnée par la lecture d’un communiqué final. Celle-ci est faite en anglais par le secrétaire exécutif de la Commission du bassin du lac-Tchad (CBLT), chef de mission de la Force multinationale mixte(FMM), l’ambassadeur Mamman Nuhu et en français par le ministre Tchadien des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine, de la Coopération internationale et de la Diaspora,….Il résulte de ce communiqué final qu’après entretien des chefs d’Etat et de gouvernement avec les hauts gradés de la Force multinationale mixte, ceux-ci ont exprimé leur profonde préoccupation face à la recrudescence des attaques contre les différents pays et ont souligné l’impérieuse nécessité de changer l’approche dans la lutte contre Boko Haram. A cet effet, ils ont pris des décisions dont celle relative à la coopération opérationnelle.

Face à ce contexte, selon le document, les présidents Idriss Déby Itno, Mohamadou Buhari, Mohamadou Issoufou et le Premier ministre Philemon Yang ont sollicité le soutien de la communauté internationale dans le cadre de la lutte contre le terrorisme, dans la stabilisation de la région et le développement durable de la sous-région. Aussi, se sont ils accordés sur la tenue régulière de ces rencontres. Enfin, ils ont exprimé leur profonde gratitude  au président Nigerian Mohamadou Buhari pour son leadership dans son rôle de président du sommet des chefs d’Etat et du gouvernement de la Cblt.

Serge Nékoulko Nadjingar

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here