Canal des jardiniers : un espace pour développer les activités de génératrices de revenus

0
229

Une réunion ordinaire du comité de pilotage du projet d’aménagement du canal des jardiniers, qui traverse quelques quartiers centraux de la ville de N’Djaména s’est tenue le jeudi 29 novembre 2018, à l’Hôtel Radisson Blu. Le but de cette rencontre avec les parties prenantes est de mûrir la réflexion en vue de créer les activités génératrices de revenus, culturelles et sportives autour de ce canal.

Le canal des jardiniers qui sépare le 6èmeet 3èmearrondissement et qui s’étend du 5ème jusqu’au 8èmearrondissement, a été aménagé en 1994 dans le cadre de la mise en œuvre du Programme d’Action pour le Développement social (PADS). Plusieurs facteurs ont perturbé son bon fonctionnement parmi lesquels la faible topographie, le délabrement du réseau des caniveaux secondaires et tertiaires ainsi que le déversement des déchets managers, obstruant son écoulement vers le fleuve. En plus, depuis de nombreuses années la qualité de vie aux abords de ce canal, devenu le réceptacle des ordures ménagères et eaux usées, ne cesse de se dégrader, au point que des cas de maladies hydriques et autres se sont déclarés certaines années.

Le représentant de l’Agence Française de Développement (AFD), Vianney Mautouchet, a réitéré l’engagement de son institution à encourager cette initiative. Le maire 1eradjoint de la ville de N’Djaména, Oumar Abdallah Lebine a déclaré que le canal des jardiniers fait partie des 28 fiches projets contenus dans l’agenda élaboré par la commune de N’Djamena et présenté au gouvernement et aux bailleurs de fonds lors de l’atelier organisé en mars 2015. Pour atteindre les objectifs du projet, il invite chaque membre de ce comité à faire de ce projet, une préoccupation et les exhorte à le faire avec célébrité et volonté. L’occasion tout indiqué pour maire 1eradjoint de remercier l’Agence française de développement (AFD) qui a décidé d’apporter son soutien d’un montant de 15 millions d’Euros soit 9,8 milliards FCFA pour ce projet d’aménagement. Ce financement vient, une fois, s’ajouter aux multiples autres financements engagés par l’AFD au profit de la ville de N’Djaména.

Ndomadji Ndodegue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here