Éducation : le CONAF octroie des bourses d’étude aux filles démunies

0
175

Le Conseil national des femmes du Tchad (CONAF-Tchad) a organisé une cérémonie de présentation des lauréats des bourses de l’excellence dénommée ‘’two thousands eighteen emerging leaders’’  le mercredi 13 décembre2018 au palais du 15-Janvier. La Première dame, Hinda Déby Itno, a été représentée par la ministre de la Femme, de la Protection de la petite enfance et de la Solidarité nationale, Dr Djalal Ardjoun Khalil.

Pour la présidente du CONAF-Tchad, Mariam Mahamat Nour, son organisation a pu inscrire cette année plus de 100 boursières et un boursier malvoyant ayant obtenu leur bac avec la mention bien.  Certaines filles ont suivi des formations en stylisme, couture, froid et climatisation, en passation de marché, en formulation de projets, et ont été initiées dans les activités génératrices de revenus (AGR). Et ce grâce à la fondation Grand Cœur, à une quarantaine de philanthropes, des départements ministériels, des ambassades, des organisations internationales et nationales, des banques, des associations de la société civile, des instituts de formation, des écoles, etc. Elle lance un appel aux autres bonnes volontés d’agir dans le même sens pour permettre à d’autres filles désespérées d’avoir accès aux études. Selon Mariam Mahamat Nour,cet acte ne fait que concrétiser les vœux du chef de l’Etat, Idriss Déby Itno, qui veut que la femme soit hissée au plus haut niveau. « Nous osons croire qu’avec vos actes de bienveillance, d’ici quelques années, nous aurons une masse critique de femmes qualifiées capables d’occuper n’importe quel poste de responsabilité », soutient-elle. Elle rassure les sponsors que le CONAF va suivre la scolarité et l’encadrement de ces lauréates comme il le faut afin que leurs études puissent se dérouler et arriver à terme dans de bonnes conditions.

Les filles doivent atteindre leur potentiel

La ministre de la Femme, de la Protection de la petite enfance et de la Solidarité nationale, Dr Djalal Ardjoun  Khalil, félicite le CONAF-Tchad pour ces actions louables en faveur des filles démunies en vue de leur insertion harmonieuse dans la société. «  Les ressources mobilisées et les fonds levés ont fait des merveilles. Elles nous ont permis de réaliser nos rêves pour nos filles et pour notre nation », se félicite-t-elle. Elle exhorte par ailleurs les lauréates à travailler dur pour réussir avec brio leurs études pour ne pas décevoir leur marraine. Les lauréates, pour leur part, se disent très satisfaites car ces bourses vont leur aider de s’épanouir sur le plan académique,social, et d’atteindre leur potentiel pour devenir des dirigeantes de demain. «Aujourd’hui, nous sommes plus que soulagées parce que notre marraine a rendu possible notre scolarisation et notre maintien à l’école », ont-elles dit.  

Le prix de l’excellence, faut-il le noter, est une initiative du président de la République, Idriss Déby Itno, mis en œuvre depuis 2010 pour encourager les meilleurs élèves des différents établissements du pays qui se sont distingués par leur travail. La cérémonie du 13 décembre est une émanation de Hinda Déby Itno, soucieuse du devenir de la femme tchadienne et, partant, de la fille pour concrétiser l’ordonnance n° 12 instituant la parité dans les postes nominatifs et électifs. Ordonnance qui est intervenue lors de la commémoration de la Journée internationale de la femme africaine le 4 août 2018 lorsque le CONAF a organisé une levée de fonds pour l’octroi des bourses d’études aux filles orphelines ou issues des familles démunies.

Modjimadi Djimas Justine

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here