Gouvernement : les deux nouveaux ministres sont installés

0
222
A droite la nouvelle ministre du Pétrole/PH Bachir/ATPE

Vingt-quatre heures après leur prestation de serment, la  ministre du Pétrole et de l’Energie, Mme Aziza Mariam El Béchir et son collègue des Postes, des Nouvelles Technologies, de l’Information et de la Communication, Dr Idriss Saleh Bachar, sont   installés dans leurs fonctions, le mercredi 23 janvier 2019 respectivement par le secrétaire général adjoint du gouvernement, Mahamat Hamid Koua et son titulaire Mariam Mahamat Nour.

Au département du Pétrole et de l’Energie, Mahamat Hamid Koua a soutenu que la ministre entrant a eu à faire ses preuves à l’international dans le domaine du secteur du pétrole. « Nous avons  beaucoup d’espoir en elle pour mener à bon port ce  ministère avant de la souhaiter bon succès à ce poste ». Le ministre sortant Boukar Michel a mentionné que les neuf mois passé à la tête de ce département, sont très courts pour faire le bilan des  chantiers « que nous avons entamé ».  S’adressant au personnel, il se dit ému, car ce dernier  fait preuve de neutralité dans le travail. « Vous n’avez pas failli à vos missions, je vous encourage à garder le même cap pour accompagner la nouvelle patronne  dans sa mission », a recommandé Boukar Michel.  

La ministre entrant, Aziza Mariam El Béchir a exprimé sa gratitude au président de la République, Idriss Deby Itno de lui confier la lourde responsabilité  du département du Pétrole et de l’énergie. Elle le rassure de son engagement pour honorer cette confiance. La nouvelle ministre du Pétrole se dit consciente et mesure pleinement  l’ampleur de la mission qui l’a été  confiée dans un contexte où ils figurent des bonnes opportunités de développement. « Je suis  convaincue de vos capacités à relever les défis. Les défis nous allons relever ensemble vers les perspectives positives pour l’intérêt commun de la nation ». La cheffe du département du Pétrole de poursuivre : « j’ai la profonde conviction que le développement de nos ressources et réside dans nos propres compétences et  notre propre motivation ».  

Les Tic, un secteur à caractère économique et social

Au département des Postes, des nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication,   la ministre, secrétaire générale du gouvernement, Mariam Mahamat Nour installant   Dr Idriss Saleh Bachar, a informé que le nouveau ministre est un rompu de la boîte. «  Nous sommes rassuré qu’il conduira le département à bon port. Mais, j’exhorte l’ensemble du personnel à l’accompagner dans sa mission » dit-elle.

Pour l’intérimaire, le ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Oumar Yaya Hissein, durant dix jours passé à la tête du département des postes lui ont permis de connaitre le département. Selon lui, le secteur postal peut accompagner le développement du pays. « C’est un secteur névralgique. Dr Idriss Saleh Bachar a migré dans tous les segments dudit ministère. C’est un cadre chevronné. Je compte sur les uns et les autres pour accompagner le nouveau ministre dans l’accomplissement de ses taches », souligne Oumar Yaya Hissein.

Le ministre des Postes, des Nouvelles Technologies, de l’Information et de la Communication/Ph Bachir/ATPE

Le ministre entrant a indiqué que le département des Postes et des nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication est un secteur à caractère économique et social. Pour y parvenir, il compte relancer et moderniser le groupe SOTEL-Tchad, relancer et redynamiser la société tchadienne des postes et de l’épargne (STPE). Aussi, il entend mettre en service le segment de fibre optique N’Djamena-Adré, former la jeunesse dans le domaine des TICs. «  Ma mission, est plus globalement notre mission, elle ne saurait être une réussite, si je ne bénéficie du précieux concours de l’ensemble du personnel », souhaite-t-il.

Ndomadji Ndodegue, Djimet Biani

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here