Hommage à l’Ambassadeur Mahamat Saleh Adoum Djerou pour ses réalisations en tant que Délégué permanent du Tchad auprès de l’UNESCO

0
112

Par Monsieur Abdelkérim Adoum Bahar, le Secrétaire général de la Commission Nationale Tchadienne pour l’UNESCO

L’Ambassadeur Mahamat Saleh Adoum Djerou a eu un parcours exceptionnel au poste d’Ambassadeur,  Délégué permanent du Tchad auprès de l’UNESCO.

C’est ainsi que dès sa prise de fonction, grâce au travail de rapprochement de l’Ambassadeur avec les plus hautes instances de l’UNESCO, sa Directrice générale, Madame Irina BOKOVA effectuera, à l’invitation de SEM le Président de la République Idriss Deby Itno,  une visite officielle au Tchad en mars 2012. La Directrice générale profitera de son séjour  pour se rendre au Lac Tchad  en pirogue, pour signifier l’appui de l’UNESCO au plaidoyer du Chef de l’Etat pour le sauvetage de cet écosystème menacé de disparition.

En 2013, c’est au tour de SEM le Président de la République Idriss Deby Itno, de se rendre à Paris à l’invitation de la Directrice générale de l’UNESCO pour prendre part à la 37e Session de sa Conférence générale  à Paris. A cette occasion, le Chef de l’Etat déclarera son attachement aux idéaux de l’UNESCO et à ses programmes dont il a souhaité voir la réalisation au Tchad. Le Chef de l’Etat profitera également de sa présence pour informer les représentants de  195 Etats membres de la découverte au Tchad  de TOUMAI, l’ancêtre de l’Humanité dont il remettra solennellement une réplique du crâne à l’Organisation.

En août 2016, c’est encore avec la médiation de l’Ambassadeur Mahamat Saleh Adoum Djerou que  le Chef de l’Etat Idriss Déby Itno invitera Madame Irina BOKOVA à son investiture à l’issue des élections présidentielles qu’il a remportées. Cette participation en personne d’un représentant de l’UNESCO à l’investiture d’un Chef d’Etat était exceptionnelle et dénote du degré de confiance qui régnait entre les deux personnalités.

Toujours grâce au travail inlassable de l’Ambassadeur Mahamat Saleh Adoum Djerou qui a su nouer d’excellentes relations avec tous ses collègues Ambassadeurs auprès de l’UNESCO, le Tchad a été brillamment élu membre du Conseil exécutif pour un mandat de 4 ans,  de 2013 à 2017 représenté par feu Abderamane KOKO de 2013 à 2016, puis par Monsieur Ahmat TABOYE pour le reste du mandat en 2017.

Il faut également noter pour s’en féliciter, l’exceptionnel talent de lobbyiste de l’Ambassadeur Mahamat Saleh Adoum Djerou  auprès des membres du Comité du Patrimoine Mondial et l’excellent travail technique de Dr Baba Mallaye, Directeur général du Centre National de Recherche pour le Développement (CNRD) qui ont abouti,  en 2012 et 2016 à l’inscription des Lacs Ounianga et du Massif de l’Ennedi sur la prestigieuses liste du Patrimoine Mondial de l’Humanité. Des Sites d’une beauté incomparable et crédités  d’une valeur universelle exceptionnelle qui attirent chaque année, au nord et au Nord-Est du Tchad, des milliers de touristes au grand bonheur des communautés locales.

Deux sites dont les dossiers de candidature sont en cours de préparation restent également à inscrire. Il s’agit du Parc national de Zakouma et du Lac Tchad dont la préparation du dossier a été confiée à l’UNESCO dans le cadre du Projet Biosphère et Patrimoine Lac-Tchad (BIOPALT) et à un Comité scientifique présidé par Dr Baba Mallaye et  composé de représentants des Etats membres de la CBLT.

Aujourd’hui, grâce à l’excellente coopération entre le Tchad et l’UNESCO entretenue par le Chef de l’Etat lui-même et  le travail exceptionnel de l’Ambassadeur Mahamat Saleh Adoum Djerou réalisé sur place à Paris, le Tchad bénéficie depuis 2010 des appuis techniques et financiers du Partenariat Mondial de l’Education (PME) mobilisés par l’UNESCO.  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here