Situation dans le Nord-Est du pays : le MPS mobilise les couches sociopolitiques tchadiennes

0
152
Le secrétaire général du MPS / Ph. Haltebaye / ATPE

Suite aux attaques des groupes armés dans le Nord-Est, les Bureau politique national (BPN) du Mouvement patriotique du salut (MPS) organise depuis le samedi 9 février 2019 une série de rencontres avec différentes couches sociopolitiques de la nation. Au menu, informer de la situation réelle qui prévaut dans cette partie du pays et demander un positionnement clair et sans ambiguïté des uns et des autres.

C’est ainsi que les 10, 11 et 12 février, il y a eu successivement au siège dudit parti des rencontres avec les députés du parti majoritaire à l’Assemblée nationale et ceux de ses alliés, les organes de base à savoir le Groupement des socioprofessionnels (GSP/MPS), l’Organisation des femmes (OF/MPS), le Rassemblement des jeunes (RJ/MPS) et les Organisations des bureaux de soutien (OBS). A toutes ces rencontres, le secrétaire général du MPS, Mahamat Zène Bada, a livré le même message : « Le Tchad est attaqué par un groupe terroriste formé, équipé et financé de l’extérieur pour le déstabiliser. Vous devez tous aller vers la population pour la sensibiliser face à cette donne ».

En réponse à ce message, les présidents des groupes parlementaires MPS, Ali Koloutou Tchaïmi, celui du Rassemblement des nationalistes et démocrates tchadiens (RNDT-Le Reveil), Birouhé Pabamé Dallah et du Rassemblement pour la démocratie et le progrès (RDP), Tchari Madi Maïna, ont unanimement condamné cette agression. Même position du côté du président national du RJ/MPS, Idriss Kalakala et de celui des OBS, Mahamat Térap qui ont exprimé leur soutien total au président de la République, Idriss Déby Itno, et aux forces de défense et de sécurité dans cette épreuve imposée au Tchad.

Riamian Doumtoloum Ghislain

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here