Deuxième Forum National Inclusif : « Les débats ont été très riches et fructueux »

0
44

Le Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno, a clôturé ce dimanche 1er novembre 2020, les travaux du deuxième Forum national inclusif. La présidente du présidium, Mariam Mahamat Nour, n’a pas manqué de se féliciter de la réussite de cet événement qui est un pari gagné, selon elle.  

« Environ 300 personnes ont pris la parole » au cours des assises a indiqué la présidente du présidium, Mariam Mahamat Nour.  Plusieurs corporations sont représentées lors des travaux parmi lesquelles, les partis politiques, les religieux, les jeunes, les femmes, les professionnels de la justice, les syndicats, les ordres professionnels, les personnes handicapées, le secteur privé et les personnes ressources.

Selon la présidente du présidium du deuxième Forum national inclusif, plus que le forum de 2018, cette rencontre a vu son inclusivité renforcé par la présence de l’opposition démocratique dans sa globalité, y compris la CPDC.  En plus, il est à préciser la participation de l’opposition de l’extérieur, conduite par Abdelwahid Aboud Makaye. « Les débats ont été très riches et fructueux, dans un climat de sincérité, de courtoisie et de compréhension mutuelle qui a nous a permis d’atteindre les objectifs » s’est réjoui Mariam Mahamat Nour. Elle a fait une mention particulière aux partis politiques avec à leur tête le chef de file de l’opposition démocratique et le chef de file de la majorité qui ont joué un rôle crucial pour la sérénité des débats.

« Le pari est gagné ! Les forces vives de la Nation se sont investies à fond pour atteindre ce noble idéal et se sont engagées à refuser la fatalité, à réfuter les thèses et les modèles importés d’ailleurs, qui ne collent pas à nos réalités et ont décidé de prendre en main le destin de notre pays, en opérant les ajustements nécessaires à nos Institutions, et l’opérationnalisation des réformes engagées et des Institutions issues des 74 résolutions du 1er FNI » poursuit la présidente du présidium, Mariam Mahamat Nour.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here