Lutte contre le Coronavirus : Le Pnud offre des kits de protection au ministère du Commerce

0
47

Le Programme des nations unies pour le développement (Pnud) met à la disposition du ministère du Développement industriel, commercial et de la Promotion du Secteur privé des matériels de protection contre la pandémie de Covid-19. C’est le directeur général de ce département ministériel, Tahir Mourno Adam, qui a réceptionné le don des mains du représentant de la représentante résidente du Pnud, Daniel Gbetnkom, le jeudi 19 novembre 2020.

Cet appui d’une importance capitale au gouvernement tchadien permet, un temps soit peu, au personnel du ministère du Développement industriel, commercial et de la Promotion du Secteur privé de se protéger contre la maladie à coronavirus. Ce don est composé de 5 000 masques faciaux, confectionnés par des opérateurs économiques, 200 systèmes complets de lavage de main, comprenant des sceaux avec robinets et des supports métalliques, fabriqués localement, 500 litres de gels hydroalcooliques localement fabriqués et de 500 cartons de savons.

Selon Daniel Gbetnkom, dans le cadre de son engagement aux côtés du gouvernement tchadien, le Pnud multiplie des efforts pour faire du Tchad un pays émergent à l’horizon 2030, au-delà de la réponse conjoncturelle à la pandémie de Covid-19. Cette pandémie constitue, selon lui, un frein capital contre l’accélération de la marche vers 2030. Il souhaite que la sensibilisation soit renforcée afin de d’éradiquer du pays cette maladie. C’est dans ce cadre que, dit-il, son institution vient d’apporter cet appui modeste soit-il aux agents du ministère du Développement induustriel, commercial et de la Promotion du secteur privé.

Le directeur général du Ministère en charge du commerce, Tahir Mourno Adam, s’est exprimé en ces termes : « à travers la remise des matériels de protection contre la Covid-19 destinés aux PME, PMI et aux Startups, vous êtes en train de passer un message à la population et aux entreprises de rester sur leurs gardes, de continuer à prendre des précautions pour barrer la route à l’invisible Coronavirus ». Pour lui, la maladie est encore là. C’est pourquoi, il en appelle au strict respect des mesures édictées par le gouvernement.

Banbé Mbayam Christian  

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here