Tchad : Célébration de la Journée africaine de la statistique sous le signe de la modernisation

0
58

A l’instar des autres pays africains, le Tchad, à travers l’Institut national de la statistique, des études économiques et démographiques (INSEED), a commémoré mercredi la Journée africaine de la statistique. Le thème retenu cette année au Tchad est : « Moderniser le système statistique national à travers la réforme de l’appareil statistique pour une production statistique fiable soutenant le développement».

Dans le cadre de la célébration de la journée africaine de la statistique, une conférence-débat a été ouverte par le directeur général de l’INSEED, Baradine Mahamat Moursal, en présence des enseignants chercheurs, étudiants ainsi que des techniciens de ladite institution, le mercredi 18 novembre 2018 au CEFOD. Cette conférence est animée par le secrétaire permanent de la statistique nationale, Gognin Gomdigué et le directeur général du Fonds national de la statistique, Abdoulaye Barh. Les échanges ont porté essentiellement sur le processus de la réforme du système statistique national pour un développement socioéconomique durable du Tchad.

Selon le directeur général de l’INSEED, Baradine Mahamat Moursal, le thème de cette année insiste sur la modernisation des systèmes statistiques nationaux et le rôle que joue la statistique dans le processus de développement d’un pays. Aussi, il vise à sensibiliser les institutions nationales et internationales sur l’importance des statistiques élaborées à travers l’utilisation des technologies de l’information. Celles-ci garantissent la qualité des données collectées et minimisent le temps de traitement. Pour le directeur général de l’INSEED, l’absence d’informations statistiques fiables et à jour limite l’application des stratégies concrètes de développement dans les pays africains. Pour pallier cette problématique, dit-il, le Tchad a entrepris la réforme de l’appareil statistique national. Il fait allusion à la loi portant organisation et réglementation des activités statistiques au Tchad, promulguée le 11 juin 2019. Tous les textes d’application de cette loi ont été pris. Baradine Mahamat Moursal indique qu’il reste dans le processus, la promulgation de la loi portant création de l’école nationale de la statistique et d’informatique appliquée et ses textes d’application ainsi que les textes régissant le statut particulier du personnel.

Banbé Mbayam Christian

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here