Tchad : Lancement officiel de la Dorsale transsaharienne à fibre optique à Massakory

0
350

Le chef-lieu de la province du Hadjer lamis, Massakory, a accueilli le mardi 24 novembre une double cérémonie présidée par le Maréchal du Tchad, Idriss Deby Itno. Il s’agit du lancement de la Dorsale transsaharienne à fibre optique et de la pose de première pierre de la construction du centre de formation technique et professionnelle.

Le Projet multinational de la Dorsale Transsaharienne à fibre optique (DTS) vise à réaliser l’interconnexion entre le Niger, l’Algérie, le Nigéria et le Tchad, à travers un linéaire à fibre optique de 1.510 km. Il contribue à la diversification de l’économie en favorisant l’émergence d’une économie numérique. De façon spécifique, le projet va faciliter l’accès des entreprises, administrations, structures de formation, etc. aux TIC. Financé conjointement par la Banque africaine de développement et l’Union européenne, ce projet selon Lamine Zène, représentant pays de la Bad au Tchad, entre dans le cadre des cinq piliers d’investissement de son institution. Il s’agit de l’intégration de l’Afrique à travers le numérique. Au nom de la délégation de l’Union européenne au Tchad, Limos Virkoss, a relevé que l’interconnexion permettra le désenclavement du Tchad à travers le numérique. La gouverneure de la province de Hadjer Lamis, Dr Haoua Outman Djamé, a remercié le Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno, qui s’investit pour le développement des infrastructures en faveur des Tchadiens.

Le ministre des Postes et de l’Economie numérique, Dr Idriss Saleh Bachar, a fait le point sur le développement du numérique enclenché à partir des réformes voulues par le Maréchal du Tchad. 1207 km d’infrastructures physiques de transmission à fibre optique pour atteindre les 2200 km du réseau national sont réalisés. Les centres multimédias communautaires sont effectifs à 42 %, le taux de pénétration du mobile est rehaussé 48, 8, la baisse de 80 % de prix de connexion, le numérique a augmenté les emplois directs et indirects à plus de 200 000. Ces quelques données annoncées par le ministre en charge des Postes montrent les efforts consentis par le gouvernement du Tchad dans sa politique de transformer le développement par le numérique. Pour soutenir toutes ces avancées, la mise en œuvre de la DTS est un atout capital.

Badoum Oumandé Henri, envoyé spécial

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here