Secteur minier : Un document de plan d’actions quinquennal est en examen

0
158

La Société nationale des mines et de géologie (SONAMIG) organise un atelier d’élaboration d’un plan d’actions quinquennal pour le développement et la promotion du secteur minier. C’est en collaboration avec le Programme nations unies pour le développement (PNUD).

Les assises qui se déroulent du 25 au 28 novembre 2020 permettront aux 30 directeurs généraux des grandes institutions de la République du Tchad d’élaborer un document de référence qui servira de boussole à la dite société pour faire du secteur minier un levier du développement socioéconomique.

Le directeur général de la SONAMIG, Outhman Abderahman Hamdane fait comprendre que ledit atelier de partage d’expériences des cadres des grandes institutions du pays qui vise à élaborer un plan d’action du plan stratégique quinquennal 2020-2030 s’inscrit en droite ligne de la politique de sa société. Pour lui, le thème retenu, « enjeu et défis du secteur minier sur le plan économique et financier » en est une illustration. Il révèle que la principale mission de cette société est la recherche, la prospection, l’exploitation et la commercialisation de substances minières afin de générer des bénéfices et de favoriser davantage la création des richesses à travers la relance économique nationale.

Le directeur de coopération internationale du ministère en charge de l’Economie, Al-Hassane Idriss Outman, dit que de développement du Tchad constitue la première préoccupation des autorités. Ainsi, pour y apporter des réponses justes pour que le secteur minier et la géologie puissent contribuer à la création de richesses et d’emploi, le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno a opéré un certain nombre de réformes avec notamment la création de la Sonomig. Le représentant de la représentante résidente du PNUD, Djonwe Mbere Dangsala, reconnait que le monde actuel fait face à d’énormes défis en matière de développement pendant que les pays ne disposent pas des ressources et potentialités adéquates pour répondre efficacement aux problèmes auxquels ils sont confrontés. C’est dans cette optique dit-il, des réformes ont été entreprises au sein du système des nations unies depuis plusieurs années pour mieux accompagner les Etats membres à atteindre de manière satisfaisante les ODD à l’horizon 2030.

A l’ouverture des travaux, le ministre du Pétrole et des Mines, Oumar Torbo Djarma, demande aux experts de produire un document de référence qui servira de boussole à la Sonamig d’orienter sa politique en matière de développement socioéconomique pour le bien-être de la population tchadienne.

Banbé Mbayam Christian

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here