Tchad : La protection des enfants dans les cinés-clubs au centre d’un échange

0
195


Le ministre de la Communication, Porte-parole du gouvernement, Chérif Mahamat Zène, a échangé avec les responsables des cinés-clubs ce vendredi 27 novembre 2020 au palais du 15 Janvier.

Les dangers liés à certains contenus diffusés dans les cinés-clubs ont été au centre des préoccupations. Les cinés clubs, a d’emblée reconnu le ministre de la Communication, participent à l’animation de la ville via le divertissement. Ils exercent des activités qui ont un impact sur la clientèle constituée en grande partie des jeunes voire des mineurs. « Tout en reconnaissant et appréciant l’utilité des prestations de ces cinés-clubs, il est du devoir du gouvernement de veiller à l’épanouissement et à la protection des couches vulnérables des populations en l’occurrence les adolescents qui fréquentent le plus ces endroits », a relevé Chérif Mahamat Zène. Cette catégorie est protégée par la loi face aux films incompatibles et en décalage avec les réalités socioculturelles de leur environnement. « L’éducation, la protection et l’épanouissement de nos enfants constituent une priorité de premier plan du gouvernement ». Les objets de divertissement des enfants doivent être, selon les autorités, simples et soumis à un contrôle préalable par les services compétents.

Photo de famille après la rencontre d’échange/Ph Youwa/ATPE

Le constat général est que dans la majorité des salles de cinéma, les contenus proposés sont dominés par des films de violence. Ce qui ne correspond pas aux valeurs morales du pays. Le ministre de la Communication a également rappelé les dangers que représentent certains messages sur les réseaux pour les enfants. « Nous sommes tous interpellés par rapport à nos responsabilités collectives au-delà de la responsabilité de l’Etat ». Les détenteurs des cinés-clubs sont appelés à faire preuve de rigueur tout en respectant leur cahier de charges.

Badoum Oumandé Henri

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here