Tchad : La France appuie le CNRD pour la conservation des fossiles

0
42

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Dr David Houdeïngar Ngarimaden, a réceptionné officiellement les armoires destinés à la conservation des fossiles du Centre national pour la recherche et le développement (CNRD). La cérémonie a eu lieu le mercredi 2 décembre au sein dudit centre.

Le CNRD dispose de plus de 22 mille fossiles dont une bonne conservation permettrait la continuité des recherches. C’est dans ce cadre qu’un partenariat est né avec l’ambassade de France au Tchad. Les armoires mis à la disposition du CNRD permettront de relever les défis de la conservation dont cette institution fait face.

L’ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery, a rappelé que cette geste est la résultante de l’engagement de la France traduit en acte par son président qui est de restituer les patrimoines de l’Afrique. Il a retracé le processus qui a mis du temps mais qui marque un nouveau départ. Selon lui, les études paléontologiques et anthropo paléontologiques ne consistent pas seulement à reconstituer le passé mais aussi à assurer l’avenir en laissant ces héritages à la génération futures. Le diplomate français a salué une coopération fructueuse pour la recherche et le développement.

Le ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, Dr David Houdeïngar Ngarimaden, a rappelé que le partenariat dans le domaine de la recherche paléontologique avec la France ne date pas d’aujourd’hui. Il a cité en exemple la mission paléontologique franco-tchadienne qui a permis de découvrir la crâne d’Abel puis celui de Toumaï et bien d’autres vestiges. Dr David Houdeïngar Ngarimaden a remercié la France pour son appui et a encouragé les chercheurs tchadiens pour le travail remarquable qu’ils font.

Badoum Oumandé Henri

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here