Tchad : Les nouvelles recrues du SGG imprégnées des réalités de la Fonction publique

0
415
Une vue des participants à la Journée d'accueil et d'immersion / Ph Youwa / ATPE

Le Secrétariat général du gouvernement (SGG) organise, ce mercredi 20 janvier 2021, une journée d’accueil et d’immersion des nouvelles recrues à la Fonction publique, mises à sa disposition. Le ministre de la Fonction publique et du Dialogue social, Ali Mbodou Mbodoumi, et la Secrétaire générale du gouvernement, chargée des relations avec l’Assemblée nationale, Mariam Mahamat Nour, prennent activement part à cette journée qui se déroule à l’École nationale d’administration (ENA).

La Journée d’accueil et d’immersion des nouvelles recrues du Secrétariat Général du Gouvernement (SGG) vise à vulgariser les informations de base relatives à la qualité d’agent public. En effet, dans le cadre du recrutement de 20 000 jeunes à la fonction publique, plus de 7 000 sont intégrés parmi lesquels, 81 mis à la disposition du Secrétariat général du gouvernement. Ils sont outillés dans le souci d’une efficacité sur leurs droits et devoirs, la charte déontologique du gouvernement, les missions et attributions du SGG, la direction du contentieux de l’État, entre autres.

Le ministre de la Fonction publique et du Dialogue social, Ali Mbodou Mbodoumi, et la Secrétaire générale du gouvernement, chargée des relations avec l’Assemblée nationale, Mariam Mahamat Nour / Ph Youwa / ATPE

Le ministre de la Fonction publique et du Dialogue social, Ali Mbodou Mbodoumi, a rappelé aux recrues que l’engagement qui les lie avec l’État requiert le culte du résultat, la recherche de la perfection. C’est en cultivant la loyauté, l’humilité, la probité, le respect et la courtoisie.

La Secrétaire générale du gouvernement, chargée des relations avec l’Assemblée nationale, Mariam Mahamat Nour, a souligné que cette journée, initiée par son département, permettra aux nouveaux agents de l’État d’être coachés pour être en mesure d’apporter une valeur ajoutée et contribuer à augmenter les performances du SGG. « Il n’est pas superflu de rappeler qu’il est primordial de miser sur le capital humain quand on sait que les savoirs et le savoir-faire acquis par l’instruction, la formation et l’expérience représentent certaines de nos précieuses ressources », soutient-elle. Les lourdes responsabilités qui incombe aux nouveaux agents de l’État exigent, selon elle, l’engagement, le dynamisme, la motivation, l’intégrité et la loyauté.

Badoum Oumandé Henri

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here