Nécrologie : Le député Routouang Yoma Golom inhumé à Djarwaye

0
107

L’Assemblée nationale est en deuil, le député Routouang Yoma Golom n’est plus. Ses obsèques officielles se sont déroulées ce matin à Djarwaye, sous-préfecture de Samga, province du Mayo-Kebbi Est.

Le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno est représenté aux funérailles de l’illustre disparu par le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet.
Le défunt est élevé au rang de Commandeur de l’ordre du mérite civique du Tchad à titre posthume.

Ce n’est pas seulement le Mayo-Kebbi Est, ou encore le grand Mayo-Kebbi qui pleure l’officier général, l’homme politique, le député, bref le sage du terroir, mais c’est bel et bien le Tchad en miniature qui s’est rassemblé à Djarwaye, sous-préfecture de Samga pour rendre un dernier hommage au député Routouang Yoma Golom.

Le 22 janvier, dès l’annonce du décès de son frère d’armes Routouang Yoma Golom, le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno a réagi sur son compte twitter en ces termes : « J’ai appris avec tristesse le décès du Député Routouang Yoma Golom. Notre pays perd un de ses dignes fils, un officier général de grande valeur, un administrateur rompu et un sage à l’expérience éprouvée. J’adresse mes condoléances émues à sa famille et à tous ses proches ».

Ce 30 janvier, soit 08 jours après le rappel à Dieu du feu Député, le chef de l’État a dépêché à Djarwaye son représentant en la personne du Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet, à la tête d’une délégation composée des membres du gouvernement, ceux du cabinet civil, des députés et membres du Bureau politique national du Mouvement patriotique du salut

Cette perte immense est non seulement ressentie comme un grand choc par sa famille biologique mais également par le Président de la République et tous les Tchadiens. L’atmosphère est pesante, parents, amis et connaissances du défunt inconsolables à l’arrivée de la dépouille mortelle.

Une fois que la dépouille mortelle de l’illustre disparu ait été placée sous la chapelle ardente, intervient la cérémonie officielle de décoration. Après avoir honoré le défunt à titre posthume pour ses incommensurables services rendus à la Nation, le représentant du Maréchal du Tchad, le Ministre d’Etat, Ministre Secrétaire Général de la Présidence de la République, Kalzeubé Payimi Deubet est allé réconforter les veuves et les orphelins tous habillés en noir en signe de deuil.

Marié à trois femmes, feu Routouang Yoma Golom est père de 24 enfants et 34 petits fils. Le défunt général de corps d’Armée est âgé de 73 ans. Il a servi vaillamment l’armée nationale tchadienne pendant 40 ans. Il a été admis à la troisième section en 2011. Feu Rouatang Yoma Golom a servi le Tchad avec passion et patriotisme 50 ans durant. Un officier général ne meurt pas, il repose les yeux. Repos éternel Général Routouang Yoma Golom !

Avec Dircom PR

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here