Céni : Le fichier électoral révisé donne 7.293.235 électeurs

0
55

La Commission électorale nationale indépendance (Céni) a présenté officiellement vendredi le fichier électoral du Tchad à l’opinion tant nationale qu’internationale. Ce fichier révisé comporte des nouveautés.

La cérémonie de présentation du nouveau fichier électoral s’est déroulée le 12 février 2021, en présence du ministre d’Etat, Secrétaire général à la présidence de la République, Payimi Kalzeube Deubet.
Au titre de cette présentation, il ressort selon le président de la Céni, Dr Kodi Mahamat Bam, que le fichier électoral est fiable et disponible. Ainsi, 7.288.203 électeurs dont 3.699.775 femmes (50,76%) et 3.588.428 hommes (49,24%) sont recensés avec 45.276 recensés pour la diaspora. Ce fichier ouvre la voie à la suite des activités du processus électoral, affirme Dr Kodi M.B.

Les grandes échéances sont les présidentielles (11 avril 2021), les législatives (24 octobre 2021) et les communales (22 avril 2022). Plus spécifiquement, au sein de la Céni, il est envisagé l’impression et le colisage des listes électorales définitives du 13 février au 4 mars 2021. Aussi, signale-t-il, la personnalisation et le colisage des cartes d’électeurs se feront du 15 au 6 mars 2021, la livraison, la réception et la vérification des cartes du 13 au 15 mars 2021, leur déploiement sur le terrain du 16 au 25 mars. Enfin, la distribution des cartes d’électeurs du 26 mars au 11 avril et la publication de la liste définitive des électeurs ce jour même, conformément au code électoral, soit 45 jours avant le jour du scrutin.

Pour le directeur général du Bureau permanent des élections (BPE), Issa Adjideï, tout le processus a subi des conséquences de terrain qui ont enfreint le déroulement programmé des activités. Cependant, il estime que le travail à la base est fait dans les conditions standards et répondent aux normes internationales.

Occasion également pour Dr Kodi Mahamat Bam de remercier tous ceux qui ont contribué à la réalisation effective de ce processus. Il reconnait que la mise en place d’un fichier électoral de ce genre contribue à la transparence et renforce les principes de la démocratie : « un électeur, une voix ».

Napoléon Ngaoundi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here