Fondation Grand Cœur : Le premier projet sur l’entrepreneuriat féminin est lancé

0
54

La Fondation Grand Cœur et ses partenaires techniques et financiers ont lancé, le 23 février 2021 à la Maison Nationale de la Femme, la phase pilote du projet d’Appui à l’Entreprenariat féminin (PAEF) avec 150 bénéficiaires.  C’est en présence de la Première dame Hinda Deby Itno, présidente de la Fondation Grand cœur.

Selon le coordonnateur du Projet d’Appui à l’Entreprenariat Féminin, Youssouf Rahama, les projets qui réussissent sont souvent ceux qui respectent les trois domaines à savoir la formation, l’accompagnement et le financement. Le PAEF n’en est pas le moindre car il est une initiative de la Fondation Grand Coeur qui est un programme complet. Il consiste à dispenser une formation théoriques sur la gestion des coopératives et les activités génératrices de revenus aux femmes.

Ce projet, informe le coordonnateur, consiste à dispenser une formation technique et technologie, organiser les participants sous forme de coopérative, mettre à leur disposition des moyens matériels, financiers et techniques pour la réalisation de leurs activités. Le PAEF  ajoute t-il débutera par la phase pilote qui concerne 15O femmes rigoureusement sélectionnées sur 500 candidates qui seront reparties en 6 groupes de 25. Elles  seront formées et accompagnées vers la normalisation de leur coopératives, la gestion de leur outil de production, la gestion de leur fonds de roulement, avec un coaching des experts.

Le Projet d’Appui à l’Entreprenariat féminin conduit vers la création de 150 emplois directs, 500 emplois indirects sur le marché local et sous régional. Les activités ciblées sont entre autres : la transformation de produits locaux comme des tomates en poudre et concentrées, la fabrication des nouilles et gâteaux de farine de blé, la transformation des pates d’arachides et de sésame etc.

La présidente de la Fondation Grand Cœur, Hinda Deby Itno, encourage les femmes à se mettre au travail et à s’engager pour son leur inclusion et leur participation dans le développement économique du pays. Elle a, en outre, mis l’accent sur l’engagement volontariste  de sa fondation qui veut briser les stéréotypes et les tabous à tous les niveaux. Selon la première dame, la Fondation Grand Cœur envisage promouvoir un changement dans cette société où la femme aura toute son autonomie.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here