Idriss Déby Itno : « Les élections doivent être libres, transparentes et sans aucune contestation »

0
63

Le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno, président de la République, a animé une conférence de presse, le jeudi 25 février 2021, à sa résidence dite Palais Burkina. Avec les journalistes de la presse locale, le chef de l’Etat a abordé toutes les questions, sans tabou. Il n’a pas manqué d’évoquer les élections qui se pointent à l’horizon.

Comme attendu, les Tchadiennes et Tchadiens vont bientôt se rendre aux urnes  pour élire celui  ou celle qui va présider aux destinées du pays. L’élection présidentielle est, en effet, prévue pour le mois d’avril prochain. C’est un évènement politique de taille qui exige une mobilisation générale et surtout une  conscience citoyenne selon le chef de l’Etat, Idriss Déby Itno.

Comme je l’ai toujours dit, les élections doivent être libres, transparentes et sans aucune contestation.  Je forme le vœu ardent que la campagne qui commence dans quelques jours et le scrutin du 11 avril  2021 se  déroulent dans une ambiance fraternelle et patriotique. Il est évident que les partis en compétition ne sont pas des ennemis mais plutôt des concurrents.

Pour Idriss Déby Itno, les Tchadiens ont tant besoin de cette sérénité qui est la preuve manifeste de la maturité politique et de l’esprit démocratique. « A cet égard, je voudrais inviter tous les acteurs politiques à plus de responsabilité car le plus important, c’est l’intérêt supérieur du Tchad. C’est  l’avenir du Tchad qui doit être notre préoccupation première » invite-t-il.

En ce qui concerne la suspension du vote des Tchadiens de la diaspora, le président de la République s’est montré clair : c’est l’opposition démocratique qui a refusé que les Tchadiens de l’étranger, et même les nomades participent au vote puisque c’est un consensus entre les partis politiques.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here