Lutte contre le terrorisme : Des décisions concrètes sont prises à N’Djaména

Il s’est tenu le dimanche 28 février 2021 dans la capitale tchadienne, une réunion extraordinaire des ministres en charge de la Défense, des chefs d’états-majors généraux des Armées, des chefs d’états-majors des Armées et des chefs d’états-majors des Armées de l’Air du G5 Sahel. L’objet de la rencontre est de traduire dans les faits les décisions prises lors du sommet des chefs d’Etat du G5 Sahel, tenu les 15 et 16 février dernier à N’Djaména. C’est le ministre tchadien délégué à la présidence de la République chargé des Armées, des Anciens combattants et Victimes de guerre, le général de Corps d’Armée Mahamat Abali Salah, qui a présidé les travaux.

En effet, aux termes du 7ème sommet des chefs d’Etat du G5 Sahel, il a été décidé de donner une nouvelle impulsion à la Force Conjointe afin d’inverser la tendance sur les groupes armés terroristes notamment au Fuseau Centre par une opération de grande envergure. Selon le ministre délégué à la présidence de la République chargé des Armées, des Anciens combattants et Victimes de guerre, Mahamat Abali Salah, c’est dans ce sillage que le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno a instruit d’organiser ladite réunion extraordinaire pour la mise en œuvre des orientations du sommet. Les assises ont donc été l’occasion de réfléchir en profondeur sur les implications multiformes de la projection sur le terrain.

« A cela s’ajoute l’engagement de la Troisième Dimension qui appuiera les forces terrestres. Pour la conduite des opérations, il est nécessaire de renforcer le poste de commandement conjoint mis en place à Niamey par la décision du sommet de Pau en France en 2020. Toutes ces actions ne pourront pas avoir le résultat escompté sans une structure de renseignement fiable avec des canaux bien structurés. C’est pourquoi, l’opérationnalisation du Centre de Fusion de Renseignement paraît plus que nécessaire », a souligné Mahamat Abali Salah.

A la clôture des travaux sanctionnés par un communiqué final lu par le ministre en charge de la Défense du Burkina Faso, Moumouni Chérif Sy, le ministre de la Défense nationale de la Mauritanie, Hannana Hannana, a exprimé, au nom de toutes les délégations, sa profonde gratitude au peuple tchadien et à son gouvernement pour l’hospitalité et les commodités dont elles ont bénéficié. Il a en outre souhaité bonne carrière à son homologue du Tchad qui quitte le gouvernement aux termes du remaniement gouvernemental effectué par le président de la République le 25 février 2021.

En mettant fin à la réunion extraordinaire de N’Djaména, le général de Corps d’Armée Mahamat Abali Salah s’est félicité des décisions concrètes et pragmatiques prises notamment avec le déploiement du 8ème contingent parti de de N’Djaména. « Avec tout cela, nous espérons un meilleur avenir de notre organisation pour le bonheur de nos population », a-t-il conclu.

Riamian Doumtoloum Ghislain

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here