Processus électoral au Tchad : Un projet pour accroître la participation des femmes est lancé

La Première Dame, Hinda Déby Itno, marraine du Conseil national des femmes du Tchad (CONAF) et du Réseau des femmes africaines ministres et parlementaires, section du Tchad (REFAMP/T), a officiellement lancé le Projet d’autonomisation et de renforcement des capacités citoyennes des Femmes, le mardi 02 mars 2021 à l’hôtel Radisson Blu.

Le Projet vise à outiller les femmes et leaders d’opinion pour s’approprier les textes et organes régissant le processus électoral au Tchad. L’initiative touchera 2 500 personnes dont 700 hommes à travers les 23 provinces du pays. La présidente du comité d’organisation, Monique Ngaralbaye, a précisé que c’est une marche vers la matérialisation de l’ordonnance 12. Elle a remercié les partenaires qui ont soutenu le projet techniquement et financièrement. La Secrétaire exécutive du REFAMP/T, Elise Loum, a soutenu que les outils qui seront fournis participeront non seulement à relever davantage le niveau de participation des citoyens tchadiens dans les fonctions électives mais la stabilité dans un climat apaisé pendant tout le processus à travers les observations électorales.

Un engagement multiforme

La présidente du CONAF, Mariam Mahamat Nour, a rappelé que former des femmes à la citoyenneté revient à leur inculquer les règles du dialogue leur permettant de prendre la parole en toute confiance pour exprimer leurs idées et contribuer au rayonnement du pays. « La notion de citoyenneté englobe à la fois un ensemble des droits et des devoirs, le sentiment d’appartenance à la communauté politique et la représentation. Il convient donc aux femmes de s’appuyer sur leur poids démographique et leur dynamisme pour donner raison à la première dame. La présente formation doit aboutir à une grande représentation de la citoyenneté politique des femmes et la concrétisation de la parité homme-femme », relève-t-elle.

Au nom des partenaires techniques et financiers, l’ambassadeur de France au Tchad, Bertrand Cochery, n’a pas manqué de renouveler le soutien de son pays au combat pour l’égalité homme-femme. Pour lui, avec la maladie à coronavirus, il est indéniable de reconnaitre la place de la femme dans la nouvelle construction sociale. La ministre de la Formation professionnelle et des Petits métiers, Achta Ahamat Brémé, qui représente son collègue de l’administration du territoire, a apporté le soutien des autorités pour la réussite des activités dans les provinces.

Avoir le sens du mérite

La Première Dame, Hinda Déby Itno, a félicité les organisateurs pour leur sens civique et esprit patriotique. Selon elle, cette série de formations aux thèmes éminemment évocateurs se tient au moment où le Tchad se prépare à plusieurs échéances électorales notamment la présidentielle, les législatives et les communales. « Dans cette perspective, notre souhait est que les femmes participent de façon effective et efficiente à toutes les étapes du processus électoral. Il est temps qu’elles visent elles-mêmes le plafond pour leur pleine implication dans la politique économique et sociale. Car l’opportunité leur est offerte par le Maréchal du Tchad suivant l’esprit de l’ordonnance n° 12 du 22 mai 2018 instituant la parité dans les fonctions nominatives et électives. Pour atteindre ces nobles objectifs, il est plus judicieux que les femmes et les leaders d’opinion, les autorités religieuses, les autorités coutumières et traditionnelles, les jeunes potentiels candidats aux élections législatives et communales et potentiels observateurs des élections cernent les mécanismes relatifs aux élections et maitrisent tous les textes relatifs aux élections ainsi que les institutions qui les organisent », a incité la Première Dame.

Hinda Déby Itno a exhorté les femmes à s’imposer par le travail en ces termes : « chères sœurs, le chemin est déjà tracé, aucune limite, les préjugés sociaux ne doivent maintenir captifs pour un Tchad inclusif, uni et qui rassemble tous ses enfants pour lequel se bat au quotidien le Maréchal du Tchad. Réveillez-vous, engagez-vous, affirmez vos compétences et aptitudes, libérez vos génies créateurs pour occuper efficacement les positions politiques et administratives ». 

Badoum Oumandé Henri

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here