Plan d’action quinquennal de la Jeunesse : Le Tchad dispose d’un document cadre

L’atelier de validation du plan d’action quinquennal de la Politique nationale de la jeunesse a pris fin ce samedi 6 mars 2021 au CEFOD. La cérémonie de clôture est présidée par le Directeur général du ministère de la Jeunesse et des Sports, Passalet Lazaki.

Durant trois jours d’intenses travaux, les participants venus des différents départements ministériels et les partenaires ont accordé leur temps pour l’inscription du Tchad parmi les pays disposant d’un document cadre d’orientation permettant la mise en œuvre des actions concrètes en faveur de la jeunesse. La validation de ce plan va rendre la jeunesse plus attractive et consommable par le gouvernement, avec l’appui de ses partenaires. « Aussi, faut-il le souligner, les pertinentes suggestions ou propositions durant les trois jours de vos échanges permettront aux acteurs du ministère et du cabinet commis d’améliorer la qualité de ce document stratégique », a rassuré le représentant du ministre de la Jeunesse et des Sports à la clôture de cet atelier.

Disposé d’un plan d’action quinquennal de la Politique nationale de la jeunesse n’est pas une fin en soi. Encore faut-il que les ressources pour sa mise en œuvre soient mobilisées, a rappelé Passalet Lazaki. A ce titre, indique-t-il, tous les ministères sectoriels, les organisations de la société civile, les communautés locales ainsi que les partenaires techniques et financiers sont sollicités au regard du caractère transversal de la jeunesse et surtout de l’immensité de leurs besoins et aspirations dans un contexte de crises de toutes sortes : chômage, radicalisme et extrémisme violent, maladie, migration, etc.

Yonwa Maïlébélé

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here