Vie politique : La caravane des éleveurs est avec le MPS

L’édition 2021 de la course  hippique de la caravane des éleveurs  a eu lieu  le dimanche 07 mars 2021 au village  RAF, une localité située à une vingtaine de kilomètres de la sous-préfecture de Koundoul dans le Chari-Baguirmi.

Une innovation de taille à noter cette année  dans cette course qui devient de en plus un carrefour de brassage entre les éleveurs. Pour cette édition, il y a un Grand prix de soutien au candidat du Mouvement patriotique du salut (MPS) à l’élection présidentielle du 11 avril prochain. Avant de lancer la  compétition, le président-fondateur de la  caravane des éleveurs, Amir Adoudou Artine, a justifié le soutien de son organisation à la candidature du MPS par les acquis dont jouissent les éleveurs depuis la prise du pouvoir par cette formation politique en 1990. Il s’agit, entre autres, selon lui de la suppression de la taxe sur le bétail, de la liberté de mouvement, de la paix et de la  démocratie.

Au total cinq  courses de distance et catégories différentes ont vu s’affronter les jockeys. La première, d’une distance de 1400 m a mis aux prises  17 chevaux. Les trois chevaux à franchir la ligne d’arrivée sont récompensés. Ainsi, le premier jockey remporte une moto ; les deuxième et troisième ont respectivement reçu 100.000 et 75.000 francs CFA. Il en est de même pour la deuxième  course en termes de distance et de prix mais courue par 15 chevaux. Les troisième et quatrième courses sont étendues sur une distance de 1600 m avec neuf et dix chevaux sur la ligne de départ. Les prix sont une moto pour le premier et une somme de 150.000 et 100.000 francs CFA pour ses poursuivants.

La cinquième course d’une distance de 1800 m a mis en concurrence dix chevaux. Sur la ligne d’arrivée, le premier repart avec une moto et les deuxième et troisième ont, chacun 200.000 et 150.000 francs CFA.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here