Bilan annuel de la Covid-19 : 4 380 patients enregistrés dont 159 cas de décès

Le coordonnateur national de riposte sanitaire, Pr Choua Ouchémi déplore le non respect des mesures prises par le gouvernement contre la Covid-19 par la population. Un constat qu’il a fait par un point de presse couplé au bilan annuel de cette pandémie, le vendredi 19 mars 2021 dans la salle des réunions du ministère de la Santé publique et de la Solidarité nationale. Il avait à ces côtés, le directeur général dudit ministère, Ismaël Barh Bachar.

Pour mémoire, le premier cas de victime de la maladie à coronavirus a été signalé au Tchad, le 19 mars 2020. Ainsi, jour pour jour, cela fait exactement une année que les Tchadiens et Tchadiennes vivent sous le poids de cette maladie. Celle-ci a entre autres, paralysée l’administration publique, l’économie nationale et occasionné des pertes en vie humaine. Ce n’est pas tout, l’année 2021 s’annonce encore sombre. Car, une nouvelle variante de cette pandémie est déjà annoncée. La population doit s’attendre une fois de plus à d’autres mesures drastiques au regard du non respect des mesures édictées par les autorités en charge du pays souvent décriées.

Faisant la situation annuelle, le coordonnateur national de riposte sanitaire, Pr Choua Ouchémi dévoile qu’environ 120 millions de personnes ont été touchées par la Covid-19 à l’échelle mondiale dont 3 millions en Afrique. Ensuite, il a fait le bilan du nombre de décès qui remonte à plus de 2 millions de morts dans monde. Pour le Tchad, il fait le bilan annuel de 4380 cas enregistrés dont 3864 patients, 359 malades en traitement et 157 décès dans tout le pays. Il a révélé que la courbe de contamination est en baisse, par contre, elle est en hausse dans les provinces du pays. Pr Choua Ouchémi a cité la province du Ouadi Fira avec 90 cas, Kanem 25 cas, Ouaddaï 23 cas, Mayo-kebbi Est 139 cas, Batha 99 ca cas, Moyen-Chari 313 cas, Logone oriental 142 cas, Logone occidental 179 cas, Guréra 93 cas, Mandoul 35 cas, Silla 12 cas, Ennedi Est 70 cas, Chari Baguirmi 45 cas, Mayo-Kebbi Ouest 139 cas, Tandjilé 29 cas et Bourkou 3 cas. Il a indiqué que cette courbe de contamination qui est en hausse dans les provinces du Tchad est due au non respect des mesures de lutte contre la Covid-19. Au regard de ce constat, il invite la population à redoubler d’efforts en vue de barrer la route à la nouvelle variante de cette pandémie qui s’annonce à grand pas dans le pays.

Banbé Mbayam Christian

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here