OIF/MMT : Les journalistes outillés pour une couverture apaisée des élections

Le séminaire de formation organisé par l’Organisation Internationale  de la Francophonie en partenariat avec la maison des médias  du Tchad à l’intention des journalistes pour la couverture médiatique de l’élection présidentielle du 11 avril, a pris fin le samedi 27 mars 2021.  C’est le président de la Hama Dieudonné Djonabaye qui a clos les travaux en présence  de l’ambassadeur de la France au Tchad, Bertrand Cochery.

Deux jours des travaux intenses ont permis  aux journalistes d’acquérir quelques connaissances sur la couverture médiatique des élections. Au deuxième jour, le paneliste Mathias Bambé, journaliste-formateur a échangé avec les participants sur la sécurité, la protection des journalistes, les responsabilités  sociale et professionnelle et les  questions déontologiques. Mme Dénémadji Némerci, journaliste formatrice, par ailleurs présidente  du Réseau des Journalistes  Tchadiens  pour la Couverture  Médiatique des élections (REJOTCOME),  quant à elle, a échangé avec les journalistes  sur  les réseaux  sociaux et fact checking en période  électorale. 

Durant  ces assises, les participants ont formulé des recommandations à l’endroit des responsables  publics et aux responsables  des médias. Ces recommandations sont entre autres :  rendre les textes  officiels plus accessibles et en assurer  une bonne  diffusion  dans toutes  les régions ; faciliter  l’accès des journaliste  à tous les candidats ; renforcer la  sécurité  des journalistes pas uniquement en période électorale ; sensibiliser les forces de l’ordre  à la compréhension et au respect du rôle des journalistes ; proposer  des matériels  de protection sanitaire aux journalistes ; organiser  des sessions  de formations  continues pour les journalistes ; organiser des sessions  de formation d’au moins  une semaine dans toutes les régions  avant la couverture  de grands  événements  nationaux; et planifier des sessions de formation sur la spécialisation des journalistes.

Clôturant les travaux, le président de la Haute Autorité des Médiaş  et de l’Audiovisuel (HAMA), Dieudonné Djonabaye, souligne que durant ces élections en vue, les journalistes doivent  faire preuve de professionnaliste en mettant en écart  toutes les idéologies et philosophies politiques et de rendre compte  des faits en donnant la parole aux principaux acteurs  et de ne pas se mettre à leur place.

Dieudonné Djonabaye souligne que la campagne électorale présidentielle offre aux journalistes de démontrer leurs talents de journaliste de terrain. Il mentionne que dans l’exercice de leur métier, les journalistes doivent se méfier, être vigilant dans le traitement de l’information car tout n’est pas bon  à diffuser ou à publier.

Newingar Minguéngué Jacqueline

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here