Campagne électorale : Le candidat du Consensus confiant pour sa victoire au 1er tour

Le candidat du Mouvement patriotique du salut (MPS) à la présidentielle de 2021, Idriss Déby Itno, a animé un grand meeting pour la clôture de la campagne électorale, le 9 avril au stade Idriss Mahamat Ouya. Entre bilan, promesses et perspectives, le candidat dit du Consensus rassure ses militants de la victoire au premier tour.

Comme à l’ouverture de la campagne présidentielle, c’est dans un stade plein à craquer que le candidat Idriss Déby Itno a animé son meeting de clôture. Militants du MPS, des partis alliés et sympathisants ont tous marqué de leur présence l’événement. La mobilisation est de taille depuis 8 heures du matin. Le stade Idriss Mahamat Ouya rayonne aux couleurs des différents bureaux de soutien. Malgré la chaleur suffocante, les militants veulent marquer leur soutien à leur candidat. Aux environs de 14 heures, il n’y a plus de place dans les gradins. C’est finalement aux environs de 16 heures que le candidat du Consensus fait son entrée au stade, dans un accueil chaleureux réservé par les militants.

« La conquête du pouvoir ne peut que se faire par les urnes » a lancé le directeur national de campagne du Mouvement patriotique du salut, Mahamat Zéne Bada, en indiquant que le parti au pouvoir est déjà allé cinq fois aux urnes. Tout en invoquant l’insécurité dans les pays voisins, il a rappelé les offerts consentis par Idriss Déby Itno pour que le Tchad soit dans la paix et la stabilité.

« Vous m’avez demandé d’être candidat à ce 6ème mandat et j’ai accepté. Je suis au service du peuple, tchadien, j’ai été au service du peuple tchadien et je serai au service du peuple tchadien. Je ne mentirai pas » a déclaré le candidat Idriss Déby Itno. Tout confiant, il ajoute, « nous allons gagner au premier tour grâce à vous » s’adressant aux militants. Le candidat du Consensus se dit lié au peuple tchadien par un contrat depuis 30 ans.

S’adressant aux jeunes, Idriss Déby Itno reconnait qu’après 30 ans de gestion, quand il avait pris le pouvoir en 1990 beaucoup n’étaient pas encore nés. Selon lui, la jeunesse constitue aujourd’hui une frange importante de la population tchadienne. « Le Tchad de demain reposera sur vos épaules. Vous devez être préparés, dans l’amour, dans l’unité, dans la paix, dans la stabilité » déclare-t-il. Pour finir, il invite les militants à sortir tôt le jour du scrutin pour aller voter.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here