Tchad : Le Gouvernement « rejette toutes les accusations dénuées de tout fondement » de Human Rights Watch

Le gouvernement du Tchad, à travers un communiqué de son Porte-parole Chérif Mahamat Zéne, rejette le communiqué de Human Rights Watch du 8 avril qui « porte des accusations graves et mensongères à l’égard du Tchad en se basant sur des témoignages anonymes, contestables ». Ci-dessous, l’intégralité du communique du gouvernement.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here