Tchad : Le Premier ministre Pahimi Padacké Albert échange avec l’ancien Président Goukouni Oueddeye

Le Premier ministre de la transition Pahimi Padacké Albert est allé requérir de conseils auprès de l’ancien président du Tchad, Goukouni Oueddeye à son domicile dans le 2ème arrondissement de N’Djaména. C’était le mercredi 28 avril 2021. Plusieurs autres personnalités ont été reçues par le chef du gouvernement dans l’après-midi.

La visite du Premier ministre de la transition s’inscrit dans le cadre de la tension politico-militaire suite au décès du Maréchal du Tchad, Idriss Déby Itno. Il dispose en effet de 15 jours pour former un nouveau gouvernement d’union nationale qui prendra en compte toutes les tendances politiques du pays. Pour cela, Pahimi Padacké Albert est allé chez l’ancien président Goukouni requérir quelques conseils et orientations avant la formation future de son gouvernement. Au sortir d’audience, le président Goukouni a dit qu’il est question aujourd’hui de savoir essentiellement, comment sauver le et conduire le Tchad. Il a prodigué à son hôte des conseils et donner quelques orientations. Il a souhaité que si le Premier ministre maintient cette initiative de consulter toute la classe politique, tout ira pour le mieux.  

Des personnalités reçues par le premier ministre

Mahamat Zène Bada, le secrétaire général du parti le Mouvement patriotique du salut (MPS) est également reçu par le Premier ministre. Il est midi, lorsque son véhicule fait son entrée au domicile de Pahimi Padacké Albert à Gassi dans le 7ème arrondissement de N’Djaména. A sa sortie d’audience, le secrétaire général du MPS a résumé que c’est dans le cadre de la concertation politique en vue de la formation du futur gouvernement de transition qu’il est venu voir le premier ministre. Il s’en suivra également la visite de l’Ambassadeur de la paix Abdéramane Djasnabaille et du Président directeur général de la chaine de télévision AL-Nassr, Aboubakar Abdallah Borgo.

D’autres audiences sont également accordées dans l’après-midi. Celles du cabinet civil du chef de l’Etat conduite par Aziz Mahamat Saleh et de deux diplomates accrédités au Tchad. Il s’agit de l’Ambassadeur de la France du Tchad, Bernard Couchery et celui des Etats-Unis d’Amérique, David Gilmour.

Selon Bernard Couchery, il est venu pour féliciter chef du gouvernement de transition pour sa nomination. Cette transition dit-il, part d’un point A vers un point B, ce qui suppose une dynamique, des mouvements et des directions d’incarnations civiles pour cette période. Pour cela, ajoute le diplomate, il faut des gens compétents qui incarnent toutes les attentes. Que ce soit sur le terrain institutionnel, dans le domaine de l’économie, des finances et des réformes à conduire, ou que ce soit le dialogue national. La question des droits de l’Homme et des libertés publiques est également abordée au cours de cette rencontre en rapport avec la journée de manifestations vécue par quelques villes du Tchad mardi dernier. Il a aussi transmis les propos de son président qui indique qu’il faut une transition dans l’inclusivité.

Napoléon Ngaoundi

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here