Entrepreneuriat – Sports : Des financements au bénéfice des jeunes pour booster les secteurs

0
281

Le ministère de la Jeunesse et des Sports a organisé une cérémonie de remise officielle des chèques aux jeunes bénéficiaires du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes (PPEJ) et Appui élites jeunes (APEJ), ce jeudi 21 janvier 2021. C’est en partenariat avec la Conférence des Ministres de la Jeunesse et des Sports de la Francophonie (CONFEJES). L’événement a été présidé par le Directeur Général dudit ministère, Passalet Lazaki.

Les bénéficiaires du Programme de Promotion de l’Entrepreneuriat des Jeunes(PPEJ) sont venus de 8 provinces. Le coût global des 15 projets financés s’élève à 31 millions de FCFA. Les initiatives portent, pour la plupart, sur le secteur agro-alimentaire par la transformation des produits locaux.  En ce qui concerne l’Appui Elites Jeunes, 09 jeunes sportifs de différentes disciplines ont reçu également des chèques.  L’objectif de cet appui est de permettre aux bénéficiaires d’acquérir des équipements personnels, de faciliter le suivi médical afin d’être dynamiques et actifs sur le terrain.

Au nom des bénéficiaires, Achouak Daoud Mahamat, a remercié les plus hautes autorités au rang desquelles le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno pour l’attention qu’il accorde à la jeunesse. Elle a fait la promesse que les bénéficiaires feront bon usage de ce financement afin de faire de l’entrepreneuriat le véritable levier de lutte contre le chômage.

Le Directeur Général du ministère de la Jeunesse et des Sports, Passalet Lazaki/Ph ATPE

Le Directeur Général du ministère de la Jeunesse et des Sports, Passalet Lazaki, a rappelé qu’être chef d’entreprise est une expérience gratifiante mais qui nécessite beaucoup d’investissement et de sacrifice. C’est pourquoi, dit-il, le Maréchal du Tchad Idriss Déby Itno veille à faciliter et à rendre plus prospères et pérennes les micro-entreprises portées par les jeunes. Ce, grâce aux facilités liées aux investissements, à la réduction des coûts fiscaux, aux procédures administratives, entre autres.

Un bon entrepreneur soutient-il, doit être « audacieux, passionné, leader et confiant. Il doit être créatif car aujourd’hui, il apparaît plus que nécessaire de promouvoir de manière pédagogique et coordonnée la culture ainsi que l’apprentissage entrepreneuriale. C’est en favorisant l’émergence de nouvelles générations d’entrepreneurs animés par la passion d’entreprendre et motivés par une culture d’innovation ».

Passalet Lazaki invite les jeunes dont les projets ne sont pas retenus à redoubler d’effort en améliorant la qualité de présentation de leurs projets, suivant les orientations données par la coordination nationale du PPEJ et de l’APEJ.

Badoum Oumandé Henri

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here