Annuaire des médias du Tchad : Un plaidoyer pour une meilleure représentativité des femmes

0
230

La Haute Autorité des Médias et de l’Audiovisuel (Hama) a procédé, le jeudi 28 janvier 2021 à la Maison des médias, à la présentation du premier annuaire des médias du Tchad 2020. Cérémonie officiée par le président de la Hama, Dieudonné Djonabaye, en présence de plusieurs invités parmi lesquels, le Directeur Général de United Bank for Africa-Tchad (UBA), Nouba-Asra Nantolban.

Prélude à cette cérémonie, une minute de silence a été observée en mémoire du journaliste Abakar Ali Mahamat, membre du collège de la Haute Autorité des Médias et de l’Audiovisuel (Hama), décédé le 25 janvier dernier. La présentation de l’annuaire des médias 2020, une première dans l’histoire des médias au Tchad, confectionné avec la participation d’UBA-Tchad, est faite par le chef de service développement des médias à la Hama, Betel Miarom. Il s’agit d’un document de 70 pages qui fournit d’amples informations sur les médias tchadiens, les médias internationaux émettant du Tchad, les correspondants ainsi que les organisations professionnelles.

En ce qui concerne la typologie des médias, ce document répertorie au niveau du privé, 56 radios au Tchad (16 à N’Djaména et 40 en province), 29 journaux dont un seul quotidien, 6 médias en ligne, 5 chaînes de télévisions. Quant aux médias de services publics, il y a l’Office National des Médias Audiovisuels (Onama) qui renferme la Radiodiffusion nationale du Tchad (RNT) et la télévision nationale et 25 stations provinciales. Il y aussi l’Agence Tchadienne de Presse et d’Edition (ATPE) qui publie son journal L’Info. 5 radios étrangères diffusent directement au Tchad contre 4 qui passent en synchronisation avec les radios locales.

La profession est organisée autour de 14 organisations. La plus anciennes d’entre elles est l’Union des journalistes Tchadiens créée en 1989. On compte également 12 réseaux des journalistes tchadiens sur différentes thématiques. Cette base de données met en exergue une faible représentativité des femmes à la tête des entreprises de presse au Tchad. Sur 56 radios privées au Tchad, il n’y a que 3 femmes dirigeantes. Et sur 29 journaux privés, une seule femme est co-directrice de publication. Au niveau des médias de services publics, deux femmes sont directrices générales et sur 25 stations provinciales de l’Onama, une seule femme est chef de station.

Le président de la Hama, Dieudonné Djonabaye a tout d’abord exprimé sa gratitude à United Bank for Africa (UBA-Tchad) pour sa marque de confiance à son institution avant de lever l’équivoque soulignant, qu’il s’agit d’un partenariat et non un sponsoring. Pour finir, le patron de la Hama invite les journalistes à travailler selon leur conscience dans le respect de leur déontologie. Aussi, lance-t-il un appel aux médias tchadiens de tout bord à participer activement à des élections apaisées en bannissant les discours de la haine et les propos incitant à la violence.

Faisant d’une pierre deux coups, le président de la Hama a également saisi cette opportunité pour présenter le rapport d’activité de la Hama comptant pour l’année 2019 qui devrait normalement être publié en 2020.

Serge Nekoulko Nadjingar

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here