Présidentielle 2021 : La CASCIDHO exhorte les candidats à respecter les résultats des urnes

Le coordonnateur national de la Coordination des associations de la société civile et de défense des droits de l’homme (CASCIDHO), Mahamat Digadimbaye, a fait ce lundi 12 avril 2021, une déclaration à l’Hôtel Radisson Blu. Cette sortie est relative à la mission nationale d’observation électorale de son institution, lors de l’élection présidentielle du 11 avril dernier au Tchad.

Selon le coordonnateur national de la CASCIDHO, c’est conformément à son accréditation N°138 /CENI/2021, délivrée par la commission nationale indépendante qu’environ 1 000 observateurs électoraux, formés, ont été déployés sur le territoire national pour la collecte des informations ayant servi à une analyse des faits relatifs au déroulement de l’opération électorale. Eu égard à cette mission d’observation électorale, a-t-il précisé, la CASCIDHO a constaté les faits à savoir : des bureaux de vote à des endroits accessibles, la présence des forces de l’ordre et de sécurité, la sérénité et le calme observés à travers le déroulement des opérations du vote, les opérations publiques de dépouillement  et la participation active des femmes au scrutin à N’Djaména et au Tchad profond entre autres.

Par contre, d’après Mahamat Digadimbaye, la mission a toutefois relevé quelques dysfonctionnements d’ordre  technique et organisationnel  tels que l’absence des délégués de certains partis  politiques dans les bureaux de vote, la présence  d’une quantité importante des cartes d’électeurs  dans les bureaux de vote, et  la non prise en compte des réclamations de certains électeurs relatives aux affichages des listes électorales ainsi que la proximité des bureaux de vote.

Aux termes de sa mission et pour pallier aux insuffisances constatées pendant les élections présidentielles, la CASCIDHO recommande aux partis politiques engagés dans les compétitions électorales à se faire représenter dans les bureaux de vote lors de différents scrutins à venir. Elle demande également à la Céni, organe autonome, de prendre toutes les dispositions nécessaires pour corriger les imperfections et les failles constatées dans l’émission des cartes d’électeurs.  « Malgré quelques irrégularités constatées, et qui ne sont pas de nature à entacher le scrutin, la Mission nationale d’observation électorale de la CASCIDHO dénote avec satisfaction que l’élection présidentielle a été libre, transparente, crédible et démocratique, » a poursuivi Mahamat Digadimbaye.

Par conséquent, la CASCIDHO, par la voix de son coordonnateur, exhorte les candidats en lice à respecter les résultats des urnes et à recouvrir aux procédures et aux voies légales pour le règlement des éventuels cas contentieux en rapport avec le scrutin. Il a enfin salué la maturité et l’esprit républicain du peuple tchadien qui ont prévalu lors du scrutin.

Ndomadji Ndodegue

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here