Tchad : une stratégie pour la protection des autruches est validée

Un atelier de validation de la stratégie nationale de la conservation de l’autruche a été organisé le mardi 23 juin à l’hôtel La Résidence. C’est une activité conjointe du Programme d’appui à la gestion des aires protégées et écosystèmes fragiles au Tchad et le projet POROA.

Les techniciens réunis à cet atelier ont examiné et validé la version provisoire de la stratégie nationale de conservation de l’autruche au Tchad en vue d’une large diffusion. L’autruche fait partie des espèces survivantes de faune sauvage saharienne gravement menacées qui vivent dans une zone géographique restreinte et non classée. Les actions visent à protéger les populations restantes et leurs habitats, en recréant les conditions nécessaires pour que ces espèces très mobiles puissent se déplacer dans d’autres aires protégées et habitats vitaux.

Une carte préliminaire de la présence d’autruches au Tchad a été ebauchée en 2019 suite à un atelier. Cependant, les informations sur la présence de cette espèce sont incomplètes ou datées et provenant de sources non officielles. Il est question de se rendre sur le terrain vérifier et compléter ces informations afin d’améliorer le niveau de connaissance sur la distribution actuelle et le statut de conservation de l’autruche.

Le coordonnateur de l’APEF, Ahmed Brahim Siam, a remercié l’Union européenne pour son appui financier pour l’élaboration de cette stratégie. Yamtibaye Théophile, directeur adjoint de la faune et des aires protégées, a relevé que pour l’élaboration de cette stratégie, des collectes de données ont été opérées, traitées et analysées par un consultant.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here