Bilinguisme au Tchad : une plateforme de la langue arabe vient renforcer les liens de coopération

Dans le cadre de la promotion du bilinguisme au Tchad, une organisation dénommée « Plate-forme de la langue arabe au Tchad » est créée. Elle vise à renforcer les liens de coopération des autres organismes et associations affiliés pour l’application effective de cette langue dans toutes les institutions étatiques au Tchad. L’annonce est faite par un point de presse du coordonnateur général de ladite plate-forme, Dr Zakaria Mahamat Saleh, le samedi 26 juin 2021 au Musée national du Tchad.

Cette plate-forme vise à atteindre les objectifs suivants : unir les efforts des arabophones défenseurs et sympathisants de la langue arabe afin de valoriser ladite langue qui leur permettra de participer efficacement à la gestion du pays ; travailler pour l’application effective de la langue arabe dans tous les services conformément aux textes officiels ; sensibiliser les parties concernées de l’importance de l’application du bilinguisme dans les institutions publiques et privées. Aussi, d’étudier les problèmes qui entravent le progrès de la langue arabe et apporter des solutions scientifiques ; contribuer positivement au soutien des éléments d’unité nationale, de la sécurité, stabilité et le vivre ensemble entre les composants de la société ; et contribuer activement à la mise en place des fondements de l’Etat de droit, des institutions et de l’instauration de la bonne gouvernance.

Le rapporteur général 1er adjoint de la plate-forme de la langue arabe au Tchad, Oumar Hassan Djibrine énumère les raisons qui ont conduit à la création de cette organisation. Pour lui, cela découle de la conviction que la langue arabe est un élément essentiel de l’identité nationale du peuple tchadien. Il justifie que, ses locuteurs ont un rôle central à jouer dans l’incarnation de la paix et de la stabilité qui, est un principe dont chacun s’efforce à consolider. Surtout, en cette période difficile que traverse le pays dans son histoire et qui nécessite la conjugaison des efforts et de coopération entre les filles et fils qui sont jaloux de leur pays au nom de l’intérêt général. C’est ainsi l’idéal, dit-t-il, est de mettre en place cette plate-forme suite à des réunions du comité regroupant les cadres arabophones soucieux de tracer une feuille de route sur l’avenir de la langue arabe.

La plateforme sert de cadre global regroupant toutes les institutions et personnes ressources qui ont la volonté de soutenir la langue arabe au Tchad.

Banbé Mbayam Christian

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here