Religion : les fidèles chrétiens implorent Dieu pour délivrer le Tchad

La première édition du Certaah (Certes, tu auras un avenir heureux) a débuté le jeudi 05 août 2021. C’est une initiative des Églises de la Pentecôte du Tchad.

Pendant une semaine, le Certaah affichera au programme des enseignements, des louanges et des intercessions. Prenant la parole, le président du comité d’organisation du Certaah, Armand Djegoltar, a rendu grâce à Dieu pour l’effectivité de cette rencontre. Selon lui, ces assises sont motivées par le fossé entre  les immenses richesses du pays,  l’extrême pauvreté de la population entretenue par la méchanceté de l’homme, la haine, le repli identitaire, etc. Pour  les promoteurs du Certaah, l’événement est une affirmation de la foi chrétienne face aux malheurs du pays. «  C’est un acte citoyen » qui appelle tous les enfants de Dieu à s’unir autour de leur pays « à l’agonie ».

La maire quatrième adjointe représentant son titulaire a salué la tenue de ces assises à un moment difficile du Tchad qui a perdu son président de la République, il y a trois mois et quelques jours. « Le Tchad, dit-elle, a plus que besoin d’être accompagné par les prières dans ces moments difficiles ».

Rappelons que Certaah est une rencontre initialement prévue pour le mois de décembre de tous les ans. L’édition de cette année, organisée en juillet, obéit simplement aux différents événements politiques et sociaux qu’à connus le pays.

Blaise Mbaiadoumbeye

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here